At'M création

Default Image

Expériences professionnelles

               Ma première expérience professionnelle était en 1997. Huit semaines de stage au cours de ma deuxième années de BEP, chez un petit artisan qui comptait deux ouvriers. Cette entreprise de menuiserie générale m'a permis de découvrir la variété de notre métier. Passant de la fabrication de meubles, cuisines, escaliers, véranda à la pose de fenêtre, portes, habillages muraux …

               Ensuite, apprenti de1998 à 2000 dans une fabrique de meuble de style, j'ai pu évoluer sur les différents postes pour la fabrication de meubles en série. Avec une douzaine  d'employés, j'ai découvert plusieurs façons de travailler, des techniques permettant de gagner du temps, des manières d'utiliser différemment les machines ainsi que des machines permettant d’accroître la productivité. 

               Salarié pour la première fois en septembre 2000, je suis resté un an dans une entreprise de menuiserie générale avec quatre ouvriers. J'y ai découvert l'organisation et les techniques de mes nouveaux collègues (rentabilité, travail individuel et prise en charge d' un chantier seul).

               Puis en 2001, j'ai changé pour travailler avec un artisan et deux employés faisant de la sous-traitance pour des structures plus importantes (environ 20 salariés). Ainsi, j'ai appris à organiser mon travail sur des chantiers plus conséquents en fonction de plus de collègues et d'autres corps de métier.

               En mars 2006, une de ces grosses entreprises m'a embauché. J'ai pu développer ma façon d'organiser de gros chantier et des équipes d’ouvriers notamment en suivant les réunions hebdomadaires sur différentes rénovations de patrimoine.

               Après quatre années supplémentaires à faire aussi bien du neuf que de la rénovation, du local comme du déplacement, du public et du particulier ou encore de la pose et du dépannage, je continue dans la même entreprise mais en travaillant, à partir de septembre 2010, à l'atelier. La fabrication a été un retour aux sources complété par dix années d'expériences dans le bâtiment.

Default Image

Concours

               Mon engouement pour les concours débuta en 1997, durant mon année de CAP ébéniste. Un concours organisé par la Société d'Encouragement aux Métiers d'Art (S.E.M.A.)  proposait aux jeunes de moins de 26 ans en formation, tous métiers confondus, de fabriquer une œuvre originale et de qualité. Des sélections départementales et régionales étaient organisées pour accéder à la finale, niveau nationale. Après avoir conçu, réalisé et présenté un meuble-bar en forme de paquet de choco BN, j'ai reçu le 2ème prix national. Suite à cette victoire, mon meuble-bar a été exposé dans une galerie à Paris tout le mois de décembre 1998.

               Motivé pour participer à un maximum de concours, je me suis inscris l'année d'après aux Olympiades des Métiers. Ce nouveau défi mettait en concurrence des jeunes apprenant le même métier. Nous devions travailler sur un sujet imposé en un temps donné. Le résultat dépendait autant de la qualité que de la rapidité. Organisée tous les deux ans, cette compétition comporte des sélections départementales, régionales, nationales et internationales avec un sujet différent à chaque rencontre. Mon sujet, une colonne CD en frêne, m'a valu la 3ème place au niveau départemental.

               La même année, j'ai tenté de préparer le concours du meilleur apprenti. Le sujet était imposé mais devait être réalisé sur le temps libre dont j'ai manqué.

               "L'an 2000" fut le sujet de mon dossier de création. Je devais le présenter pour mon  examen de BMA de juin 2000. Le projet final de mon dossier étant graphiquement abouti, j'ai décidé de le réaliser et de le présenter au concours de la SEMA. Grâce au "bureau 2000", le 2ème prix régional me fut attribué.

               La possibilité de retenter les Olympiades des Métiers s'est offerte à moi en 2001. Après avoir terminé 1er au épreuves départementales et régionales, j'ai participé à plusieurs stages de préparation pour disputer le niveau national.

À propos de ...

En savoir plus sur At'M Création ...

               At’M création est une entreprise de création de meubles à thème.

               Ébéniste, détenteur du Brevet de Maîtrise, je réalise des meubles uniques, originaux et personnalisés.

               Imaginer, dessiner et fabriquer sont trois étapes indispensables à la conception de votre mobilier.

 

En savoir plus sur moi ...

               Né le 12 juin 1980 à Mayenne (53), je grandis à Saint Georges Buttavent (53). J'ai été entouré de mes parents (artisan maçon et aide soignante) et de mon frère et de ma sœur. Baigné dans le monde de l'artisanat, j' apprends le goût du travail bien fait. Je suis une scolarité normale jusqu'à ma 3ème où j'obtiens mon brevet des collèges. Passionné par le travail du bois depuis mon enfance, je décide alors d'en faire mon métier.

               Après plusieurs années de formations scolaire et professionnel, je créé mon entreprise en septembre 2013. Je souhaite développer ma propre activité d'ébénisterie en créant des meubles à thème. Durant ces dernières années, j'ai continué à imaginer et dessiner les idées auxquelles je pensais. A présent, je réalise mes créations afin de pouvoir les exposer et les commercialiser. Elles sont avant tout personnalisables, uniques ou encore insolites mais doivent également être pratiques et utiles. Je cherche à vivre de ma passion en fabriquant des meubles qui joignent l’utile à l'original.

télécharger mon CV

 

Default Image

Formation

               Ma formation de menuisier - ébéniste débute en lycée professionnel à Giel (Orne). J'y apprends les bases du métier en préparant un CAP/BEP menuisier en deux ans. Minutieux dans mon travail, je poursuis dans l’ébénisterie avec un an de CAP. Les matières générales étant acquises avec mon BEP, je profite de mon temps libre pour participer à un concours organisé par la Société d'Encouragement aux Métiers d'Art (S.E.M.A.) où je présente le « choc-o-bar ».

               Soucieux de concilier l'école avec le monde du travail, je continue ma formation en apprentissage au CFA de Fougères (Ile et Vilaine). Deux années seront nécessaires à la préparation du Brevet des Métiers d'Art (BMA). Je travaille alors dans une entreprise de fabrication de meubles de style. La première année, je participe au concours « les Olympiades des Métiers » au niveau départemental. La deuxième année, en réalisant le projet que je devais développer pour l'examen de BMA en juin 2000, je me présente une seconde fois au concours de la S.E.M.A. avec le « bureau 2000 ».

               Le BMA me donnant les équivalences de certains modules du Brevet de Maîtrise (BM), je décide donc de poursuivre mes études pour obtenir cet examen. Employé dans une entreprise de menuiserie générale, je prends des cours le soir à Laval (Mayenne) pour la théorie et le week-end à Fougères  (Ile et Vilaine) pour la pratique. Mes efforts sont récompensés par l'obtention de deux Brevets de Maîtrise : un en menuiserie meuble, l'autre en ébénisterie.

               Diplômes en poches, accompagnés de quelques années d'expérience professionnelle, je choisis d'élargir mes connaissances au bâtiment et à l'agencement en travaillant dans des entreprises de menuiserie générale.

DIPLÔMES :

          - CAP/BEP Bois et matériaux associés dominante FIMM (Fabrication Industrielle de Mobilier et Menuiserie) en formation continue de septembre 1995 à juin 1997 à Giel dans l'Orne.

          - CAP ébéniste en formation continue de septembre 1997 à juin 1998 toujours à Giel.

          - BMA ébéniste (Brevet des Métiers d'Art) en alternance de septembre 1998 à septembre 2000 à Fougères en Ile et Vilaine.

          - BM (Brevet de Maîtrise) menuisier meuble en cours du soir de septembre 2000 à juin 2002 à Laval en Mayenne.

          - BM (Brevet de Maîtrise) ébéniste en cours les week-end de septembre 2000 à juillet 2002 à Fougères en Ile et Vilaine.

 

United Kingdom Bookmaker PBETTING claim Paddy Power Bonus from link.